Faire poser une fenêtre de toit type Velux : réglementation et conseils

Au services des pros et des particuliers

Faire poser une fenêtre de toit type Velux : réglementation et conseils

Appelée communément fenêtre Velux, la fenêtre de toit est le genre de fenêtre qui doit équiper les pièces mansardées comme les combles notamment. En effet, ces derniers ne peuvent être dotés par des fenêtres classiques en raison de leur configuration (la présence des pentes). À première vue, l’installation d’une fenêtre de toit apparaît comme une opération facile. Cependant, vous devez savoir qu’elle ne doit pas être effectuée à la légère, mais doit respecter quelques règles juridiques et techniques. Focus sur les règles et astuces entourant la pose des fenêtres de toit.

Les règles juridiques régissant la pose des fenêtres de toit de type velux

Premièrement, faisant partie des ouvertures de votre maison, la fenêtre de toit doit avoir un aspect extérieur conforme aux règlementations d’urbanisme en vigueur dans votre localité. Pour ce faire, vous êtes tenus de déposer une déclaration préalable de travaux auprès de votre commune pour vérifier cette conformité. D’ailleurs, si votre maison se situe dans une zone protégée, la pose de la fenêtre de toit doit absolument respecter les règles urbanistiques de ces endroits.

Logiquement, si les caractéristiques de la fenêtre de toit que vous installez ne changent pas l’aspect extérieur de votre maison et si vous ne vous situez pas dans un site protégé, vous n’êtes pas obligés de faire une déclaration préalable de travaux.

Deuxièmement, l’installation d’une fenêtre de toit doit respecter les règles de vis-à-vis pour protéger la vie privée de votre voisinage. Ainsi, en cas de vue directe avec votre voisin via la fenêtre de toit, vous devez observer une distance minimum de 1 m 90 entre votre fenêtre de toit et la limite de la propriété de votre voisin. Si c’est une vue oblique, une distance de 0,6 m suffira. Cependant, vous êtes dispensé de cette distance règlementaire si votre ouverture est opaque ou fixe (non ouvrante) ou si la vue est dégagée. Par ailleurs, dans certains cas il est possible de convenir avec votre voisin de distances inférieures à ceux prévus ci-dessus. C’est le cas si vous entretenez une excellente relation de voisinage avec ledit voisin.

Troisièmement, si vous vivez dans un immeuble collectif et quand la fenêtre de toit que vous voulez installer est susceptible de changer l’aspect extérieur du bâtiment, vous avez l’obligation de demander l’autorisation de la copropriété avant de l’installer

Nos conseils concernant la pose d’une fenêtre de toit

Vous devez prendre en compte quelques conseils pratiques si vous voulez tirer un maximum d’avantages de l’installation des fenêtres de toit

.

D’abord, veuillez à l’esthétique de la fenêtre Velux pour avoir une maison originale aussi bien aussi bien du point de vue extérieur qu’intérieure. D’ailleurs, il existe actuellement de multiples variétés de fenêtres de toit qui se déclinent en terme de couleurs, de type de menuiseries (PVC, aluminium, bois, etc.), de formes et de tailles. À vous de choisir selon vos goûts, mais aussi selon le style d’ensemble de votre résidence tout en respectant les règles d’urbanismes bien surs. Pour ce faire, il est conseillé de consulter les services d’urbanismes au sein de sa commune avant de choisir la fenêtre de toit.

Ensuite, vous devez également tâcher d’optimiser l’isolation de votre maison avec des fenêtres de toit hautement isolant. Optez pour les fenêtres de toit à multiple vitrage (double ou triple vitrage) et avec une menuiserie en PVC ou en bois pour un résultat satisfaisant.

Enfin, si vous voulez éviter que la fenêtre de toit ne devienne une source de problème pour votre maison, confiez son installation à un expert en la matière. En effet, la pose de ce genre de fenêtre entraîne des travaux d’étanchéification importantes qui ne peuvent être réalisées convenablement par les particuliers. Si ce type de travaux n’est pas réalisé dans les règles de l’art, ses conséquences pour la maison peuvent être désastreuses (fuites d’eau et d’air).

D’ailleurs, préférez les professionnels ayant une agrémentation RGE (reconnue garant de l’environnement) pour pouvoir bénéficier des différents aides de l’État à la pose des fenêtres de toit. En effet, sous certaines conditions, vous pouvez avoir droit aux crédits d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou au prêt à taux zéro par exemple.